Le temps d’une escapade, nous avons eu l’occasion de découvrir une partie du Morvan en 2CV. J’adore le Morvan, sa flore, ses lacs, ses balades, etc. Eté comme hiver c’est un territoire de Bourgogne qui a énormément de charme.

C’est pour Noël que j’ai offert cette escapade à ma maman (190 euros pour 4 personnes toute la journée). J’adore offrir des cadeaux qui permettent à mes proches d’en découvrir encore plus sur la Bourgogne-Franche-Comté. C’est via le Domaine des Prés Verts & SPA, qui propose (entre autres) la location de 2CV pour des escapades personnalisées, que nous avons pu profiter de cette belle journée (et on a eu de la chance avec le temps, car au départ ce n’était pas gagné).

Direction Pochey pour la remise des clés et un brief sur le véhicule, et oui on ne s’improvise pas conducteur de 2CV comme ça ^^. J’ai testé et ce n’est pas facile au début (surtout quand on conduit des boites auto) ! La crise de rire pour passer les vitesses… mais c’est hyper chouette et ça promet de bons fous rire, que l’on soit entre amis, en famille ou en amoureux. Mesdames, un conseil, oubliez votre brushing si vous décapotez !

Avec la location de la voiture, le Domaine des Prés Verts & SPA propose des activités annexes. Nous avons opté pour une dégustation de vins bio (je ne soupçonnais pas la présence de vignes dans le Morvan, et pourtant…). Nous avons donc roulé jusqu’à Thorey-sous-charny, en passant par Mont Saint-Jean, un village magnifique sur les hauteurs (et donc avec une vue splendide). Arrivés au Domaine Aurélien Febvre, nous avons été accueillis par le papa du vigneron. Dans les vignes, on nous explique comment sont travaillés le sol et les raisins, c’était très intéressant puisque ce domaine est en agriculture biologique. Donc aucun pesticide ou autre produit chimique n’est utilisé pour produire le vin, le mot d’ordre « laisser faire la nature » ! Certes, en travaillant en bio le domaine a un pourcentage de perte assez conséquent, mais cela ne décourage pas Aurélien et son père, propriétaires de plus de 2 hectares.

Après cette première découverte enrichissante, direction le caveau. On y découvre des fûts de chêne… mais pas que ! Autre particularité de ce domaine, c’est le vieillissement de certaines cuvées en jarre de terre (en provenance d’Italie, procédé utilisé à l’époque des Romains) et également, en jarre de céramique. Cette façon de faire vieillir le vin lui apporte un nez et un goût en bouche surprenant, que l’on ne retrouve pas ailleurs mais vraiment délicieux. Si le domaine Aurélien Febvre a souhaité revenir à ce procédé c’est aussi car la forme du pot permet au jus d’être sans cesse en mouvement, la fermentation se fait seule, sans intervention humaine. Là aussi, on laisse faire la nature. Evidemment, aucun sulfite n’est ajouté.

Place à la dégustation, et autant vous dire que nous étions pressés de goûter. Au programme : 4 couleurs .. Evidemment vous connaissez le rouge, le blanc, le rosé, alors quelle est cette quatrième couleur ? J’arrête le suspense : orange !

Que de particularité pour ce Domaine ! Du bio, le label « vin nature », des vieillissement en jarre de terre et céramique, et du vin orange !

Savez-vous comment on fait du vin orange ? Et bien c’est une question du séparation du jus et de la peau du raisin blanc. Sans entrer dans les détails car je ne suis pas professionnelle, en gros on attend deux mois avant de séparer le jus du raisin blanc de sa peau.

Côté dégustation, j’ai eu une préférence pour le vin blanc, vieillit en fût de chêne. Le rouge en jarre de terre était excellent lui aussi. D’ailleurs on en a pris quelques bouteilles (en dégustation, nous, on repart rarement les mains vides ^^). Le vin orange est particulier, on aime ou on aime pas ! Si l’on doit « comparer » son goût, je dirai que cela « ressemble » au vin jaune du Jura. Il sera très bon à l’apéritif, c’est assez frais, d’ailleurs on a pas l’impression de boire du vin et visiblement, restaurateurs et cavistes se l’arrachent pour son originalité et sa qualité ! Surprise sur le gâteau, on a pu également déguster du Ratafia (une boisson alcoolisée, obtenue par macération de végétaux comme le raisin dans un alcool). C’est très doux et très sucré, ça m’a fait penser à du Jurançon.

Bilan de cette visite ? Formidable ! Le papa d’Aurélien Febvre est adorable, c’était vraiment intéressant et les vins sont bons. Je vous conseille vivement la découverte. (20 euros par personne via le Domaine des prés verts)

Ça creuse ! On a tous faim et je choisi d’emmener ma maman pique-niquer au Saut du Gouloux. Vous connaissez ? On y va au moins une fois chaque été. C’est un endroit sous les pins, bucolique et calme. On peut choisir de s’arrêter au bord du cours d’eau, en face de la cascade ou un peu plus loin dans la forêt. Attention néanmoins c’est assez fréquenté l’été car il y de belles randonnées à faire ainsi qu’un restaurant juste avant le début de la balade. C’est très accessible (pas de poussette en revanche) même avec les enfants et la glacière à porter ! Une fois installés, nous avons mangé sur le pouce grâce au pique–nique du Domaine des Prés Verts (25 euros par personne). Au menu pour deux, une demi-bouteille de vin, de l’eau, des jus de fruits, terrine, fromage, jambon persillé, une jolie et délicieuse salade et quelques gourmandises sucrées.

Après cette pause gourmande et apaisante, on reprend la route. Nous aurions pu aller jusqu’au lac des Settons, à Quarré -les-Tombes pour manger une gaufre chez Quarré de Choc, nous aurions aimé également pousser jusqu’à Montbard pour visiter l’Abbaye de Fontenay mais il fallait libérer la baby-sitter et retrouver nos deux amours. Alors, après un dernier arrêt au restaurant du lac de Saint-Brisson (je le recommande vivement, on y fait de la très bonne cuisine) pour une glace et une bière (et accessoirement, suivre la fin du match France-Hongrie ^^), nous avons rendu (à regrets) la 2CV.

Nous avons passé une délicieuse journée, je suis ravie d’avoir permis à maman de découvrir un petit bout du Morvan !

Pour d’autres idées de balades, c’est par ici !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires