Je ne suis franchement pas du genre féministe, NOUS les femmes on en fait plus, on mérite plus etc. Je fais le ménage, je fais les courses, je prévois les menus de la semaine, c’est moi qui cuisine et je m’occupe du linge de toute la maisonnée. Oui il m’arrive de péter mon câble et de sortir les phrases bâteau, qu’ils connaissent par cœur et dont ils n’ont plus peur : « je vais finir par ne plus m’occuper de ton linge tu feras tes lessives, seul ! » ou « je ne touche plus une seule éponge de la semaine, tu verras ce que c’est que de vivre dans une porcherie ! ». Et puis la vie suit son cours et je continue de sortir mon meilleur ami du placard tous les matins pour aspirer avant d’aller au boulot. Ne pleurez pas sur mon sort, mon secret c’est qu’en fait j’adore nettoyer en écouter La Compagnie Créole !

Bref, tout cela pour dire que le 8 mars dernier c’était « la journée de la femme » et que, perso, j’aime à penser que c’est notre journée TOUS les jours. Après tout, on a voulu l’égalité et on a la chance d’avoir une journée dans l’année qui nous est dédiée, les hommes n’en ont pas eux !

J’ai quand même voulu consacrer ce portrait du mois à une femme (sans le poster le 8, je suis une OUF) qui m’a grandement inspiré lors de notre rencontre.

Delphine Meuzard a repris les rênes du vignoble familial Mussy à Pommard il y a peu, elle est la toute première femme de la famille à gérer l’entreprise. Véridique ! Depuis plus de 300 ans, les affaires se géraient uniquement de père en fils.

Cela m’a rappelé le film ‘Premier Crus’ avec Gérard Lanvin qui se déroule en Bourgogne et met en scène, sans en faire l’histoire principale, des femmes vigneronnes peinant à se faire une place dans ce monde qui sent fort la testostérone.

Aujourd’hui, la pétillante Delphine est sur tous les fronts : elle s’occupe des vignes, avec son compagnon, elle accueille chaleureusement les touristes et locaux au domaine pour la visite des caves et les dégustations et nous transmet sa passion et son dynamisme (sans oublier, j’imagine, toute la paperasse que demande la gestion d’une société !).

Il ne faut pas croire que la jeune femme est arrivée là par hasard. Certainement pas ! Elle a consacré ses études au milieu viticole et a vécu sur Paris lors de ses premières expériences professionnelles.

J’ai adoré sonner à la porte du domaine à tout hasard (même si pour bien faire il aurait fallu appeler pour prévenir de notre arrivée), on s’est senti comme à la maison. Son papa était là pour lui filer un coup de main sur les commandes et, cerise sur le gâteau, son emblématique grand-mère au tempérament de feu a débarqué les bras chargés de gougères maison, qu’elle prépare pour les groupes. Et en plus, les vins sont à tomber !

Enfin, maman d’une petite fille depuis 2015, une fois rentrée chez elle Delphine revêt sa cape de Wonder Maman, comme beaucoup d’entre nous.

A toutes les Wonder Maman, Wonder Chef d’Entreprise, Wonder Maman au foyer, Wonder Meilleure Copine, Wonder Amoureuse, Wonder Sœur, Wonder Fille, Wonder Cuisto, en bref, à toutes les Wonder Women : je vous dédie cet article parce que vous aussi, vous êtes inspirantes !

 

 

 

Delphine Meuzard & Mathieu Kaufmann

12, ancienne route d’Autun, 21 630 Pommard

06.34.48.46.82 ou 03.80.22.89.11

domaine.mussy@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires